L’Histoire tourmentée du Château de Rocheux

Histoire du Château de Rocheux (Loir-et-Cher)

 

Situé en Loir et Cher, à 17 km de Vendôme, Le Château de Rocheux était autrefois l’une des dix seigneuries de la baronnie de Fréteval.

Le premier seigneur de Rocheux s’appelait Jehan de Morée, en 1238. (Arch. hospital. de Châteaudun)., il habita le premier château au XIIIème siècle. La famille de Morée restera dans la seigneurie jusqu’au XVIème siècle, lorsque succéda la famille de Beauxoncles.

En 1586 ce manoir consistait « en maison seigneuriale, court, escurye, le tout clos à murs et grands fossés avec pont-levis, basse-cour en laquelle y a volière à pigeons et édifices pour le mestayer aussi close à murs et fossés hors laquelle court est la touche de bois de haulte fus¬taye, garenne, jardin… »
(Arch. Nat. Q i, 495, fol. 98, v0)

En épousant René de Rochechouart en 1606, Jeanne de Beauxoncles fait entrer la seigneurie dans cette nouvelle famille.

Marc-Hyacinthe de Rosmadec, vice-roi des Indes et gouverneur des Isles et terres fermes de l’Amérique, devient l’acquéreur de Rocheux en 1690, dont l’un des descendants reconstruit le château vers 1720. A cette période, le domaine s’étendait sur prés de 500 hectares, abritait de nombreuses fermes : « …Il avait droit de haute, moyenne et basse justice et de notariat. On ne lui voit pas de vassaux hommagés, faute d’aveux connus, mais cela vient sans doute de ce qu’il avait absorbé dans son domaine les vassaux qui relevaient de lui, ainsi qu’on peut le reconnaître par l’état fourni en 1762… »

Puis, le château de Rocheux sera acquis en 1791 par la famille Le Trosne qui va rebâtir le château en lui donnant l’allure des Villas à l’italienne.

C’est à la fin du XIXème siècle que le comte de Villebresme fit transformer le Château de Rocheux et ses remarquables bâtiments dans leur forme actuelle où l’on peut encore remarquer les blasons dans la salle principale (porte en fer forgé, vitraux, armoiries)

Sans doute la construction de « la chapelle Notre Dame du Sacré-Cœur » attenante au domaine de Rocheux est également l’héritage de la famille du comte de Villebresme. (Les archives ne donnent pas la date exacte de la construction de la chapelle)

A ce jour, la particularité consiste à ce que le château soit bâti sur la commune de Fréteval alors que ses dépendances, éloignées de quelques dizaines de mètres sont sur la commune de Lignières.

Après avoir été longtemps une « maison de maître », ou les propriétaires vivaient de l’exploitation des terres du domaine, avec un ensemble de fermes attenantes, une grande partie des terres fut vendue et le château devint une hostellerie, activité retrouvée car jadis, il fut déjà relais de poste et permettait aux quelques voyageurs de séjourner au château.

En 1996, l’hôtel – restaurant ferma définitivement ses portes suite à la faillite du studio d’enregistrement implanté dans l’une des dépendances. Après la vente du mobilier, le domaine composé du château, des 2 dépendances et ses terres, forêts et pièces d’eau sur environ 18 ha, fut vendu aux enchères à la bougie au tribunal de Blois en 1998, date à laquelle Laurent Guerre-Genton et sa famille en ont fait leur résidence.

En 2014, il connaîtra une nouvelle vie en devenant le parc de loisirs Le Château des Énigmes – Val de Loire.


  • "Très sympa On se prend au jeu avec les enfants une super ballade dans ..."
  • "Super adapté aux enfants, comme aux grands; chouette ! une ..."