Une Histoire « mouvementée »

La première vie du Château d’Usson à Echebrune

Le Château d’Usson fut construit à l’origine sur la commune d’Echebrune en Charente-Maritime à 8 kms de son emplacement actuel. Jean de Rabaine décida sa construction en 1536 et fit appel à l’un des architectes les plus réputés de l’époque, Nicolas Bachelier, un illustre élève de Michel-Ange qui donna au Château d’Usson toutes les caractéristiques d’un château  Renaissance.

Mais au 17ème siècle, la famille de Rabaine, protestante, subit les conséquences des guerres de religion menées par Richelieu et le Château d’Usson fût partiellement détruit.

Les descendants de la famille de Rabaine n’eurent ensuite pas les moyens de le reconstruire et le château resta plus ou moins en ruine jusqu’à son acquisition par William Augereau.

 

La « renaissance » du Château d’Usson à Pons

Au milieu du 19ème siècle, William Augereau était un jeune héritier d’une famille bourgeoise qui habitait à Pons dans le Château des Egretaux. Ce dernier n’étant qu’une grande bâtisse sans charme, le jeune Augereau préfèrait donner rendez-vous à sa fiancée dans les ruines du Château d’Usson à l’atmosphère bien plus romantique.

Une fois marié, le couple rachèta les ruines du Château d’Usson et décida de le rénover en souvenir de ses fameux rendez-vous galants. Mais la mort du père de William Augereau, à la fin du 19ème siècle changea la donne, car ce dernier se retrouva en possession de deux châteaux ! L’idée folle fût alors de déplacer pierre par pierre les parties les mieux conservées du Château d’Usson depuis Echebrune vers Pons, afin de construire un nouveau château à la place de la demeure familiale.

 

Façade du château d'Usoon Echebrune - Avant

Façade du château à Echebrune

Façade du château d'Usson Pons - Après

Façade du château à Pons

Il fallut 5 années pour déplacer, puis reconstruire le château. William Augereau se désigna architecte en chef et fit de nombreuses modifications dans la disposition des pièces : le nouvel édifice fût bien différent du château originel, mais l’aspect général resta tout de même celui d’un château de la Renaissance.

 

Tour Echebrune

Emplacement de la Tour à Echebrune

Tour Pons

Emplacement de la Tour à Pons

La troisième vie du Château d’Usson : devenir un parc de loisirs

William Augereau n’ayant pas de descendant, le Château d’Usson passa ensuite entre de nombreuses mains au cours du siècle qui suivit, certaines peu scrupuleuses. Le Château fût ainsi dépouillé de certains de ses ornements dans les années 1980 par son propriétaire d’alors pour être ensuite revendu à l’étranger. L’État saisit alors le château et le mit en vente.

Il fallut attendre 1998 pour que Philippe Lapouyade choisisse le Château d’Usson avec l’idée insolite de faire découvrir cette perle de la Renaissance au travers d’un grand de jeu de piste : le parc de loisirs du Château des Énigmes ouvre ses portes l’année suivante.

Grâce à cette nouvelle vie, le Château d’Usson retrouve petit à petit son lustre d’antan et accueille plus de 50 000 visiteurs par an, ce qui en fait le château le plus visité de la Charente-Maritime !

  • "Très sympa On se prend au jeu avec les enfants une super ballade dans ..."
  • "Super adapté aux enfants, comme aux grands; chouette ! une ..."